Après avoir pensé à l’histoire en général, établi les fiches personnages et peaufiné votre personnage principal, vous devez planter le décor.

Il est essentiel de bien saisir le lieu dans lequel votre histoire va se dérouler. Vous pouvez imaginer un monde ou choisir des sites réels. Mais dans les deux cas, votre décor doit être très travaillé et bien présent dans votre esprit comme si vous aviez une photographie devant les yeux.

Lorsqu’il s’agit d’un monde imaginaire, chaque détail compte. Il faudra décrire un endroit, une atmosphère, choisir des éléments clés que vous réutiliserez. Tout cela doit être bien réfléchi avant l’écriture de votre roman. Vous pourrez bien entendu au fil de l’écriture imaginer d’autres éléments de votre décor, mais dans ce cas, n’oubliez pas de l’ajouter sur votre cahier ou fiche qui vous aura servi avant de vous lancer dans votre histoire.

Si vous choisissez un monde réel, il faudra d’abord bien vous documenter. Faire des recherches sur le pays, les coutumes du pays, les villes, l’époque… Trouver des textes et des images. La bonne connaissance des lieux est encore plus importante pour les romans historiques et policiers.

Voici un petit plan de travail qui vous aidera à bien cerner l’environnement de votre roman.

D’abord, jetez sur le papier l’idée première que vous avez des lieux comme si vous décriviez une image, cela vous permettra ensuite d’axer vos recherches.

 

Faites ensuite un tri de vos idées. Le mieux est de procéder un peu comme une spirale : commencez par l’idée générale pour finir par l’univers proche de votre héro. Par exemple, renseignez-vous sur un pays, puis sur une ville, et sur la rue où se déroulera l’histoire.

 

Lorsque vous ferez vos recherches, noter les idées générales puis les petits détails qui pourraient faire de l’effet auprès de vos lecteurs, quelque chose d’inhabituel, de typique, de pas très connu, par exemple une légende, une architecture spéciale, une odeur particulière (et oui, n’oubliez pas les 5 sens de vos lecteurs).

 

Dans votre recherche documentaire n’hésitez pas à garder des tonnes de photos, elles vous parleront plus que des textes. Car lorsque vous serez en panne d’inspiration, une photographie est plus expressive qu’un texte d’un kilomètre que vous n’aurez pas envie de lire.

Cette dernière remarque vaux pour la description des lieux. Si vous avez choisi d’écrire un roman historique ou si votre histoire se passe dans une autre époque que la nôtre (ce qui sera le cas pour notre roman communautaire), il vous faudra par contre étudier des textes pour être le plus précis possible et éviter les incohérences ou anachronismes.

Je vous conseille également d’aller fouiller dans Youtube qui nous offre beaucoup de film documentaire, ainsi vous verrez l’histoire en mouvement et vous vous en souviendrez mieux le moment venu.

Si les moyens vous le permettent, investissez dans des vidéos de films ou des romans qui se sont passés dans la même époque que votre roman. Vous verrez la mode de l’époque, la façon de parler et de vivre des gens, le contexte historique…

Pour un roman historique et si vous êtes passionné d’histoire, le plus difficile pour vous sera de faire le tri. Prenez garde à ce que votre roman ne se transforme pas en manuel scolaire. Ni quittez pas votre histoire de vue. Voici la question que vous devez vous poser dans ce cas :

Qu’est-ce que vous voulez transmettre d’essentiel à votre lecteur ?

Retirez tout le superflu.

 

Lors des descriptions des lieux, tentez de susciter de l’émotion à vos lecteurs au travers de vos personnages. Concentrez-vous sur ce qui est le plus important, les détails qui apportent de la valeur à votre histoire. Décrivez ce qui existe pour finir par quelque chose qui peut provoquer une surprise, le petit détail qui vous aura marqué lors de vos recherches, la chose que personne ne connaît…

Soignez la description des lieux.

Les descriptions doivent être courtes pour ne pas ennuyer le lecteur. Si le lecteur s'ennuie vous prennez le risque de le perdre ou au mieux qu'il fasse l'impasse sur votre long chapitre descriptif.

Les descriptions doivent être utiles, elles doivent présenter le contexte, expliquer comment votre monde fonctionne. Elle peut être utile également pour apporter de la valeur à votre héro. Par exemple, s'il s'engouffre dans une rue sombre, une bonne description peut le rendre courageux.

Il faut également laisser un peu de place à l'imagination du lecteur et ne pas tout lui mâcher.

 

Puis, important, utilisez vos les 5 sens. L'odorat, le bruit peuvent avoir autant d'impact que la vision.